Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Albert et son autogire

#1

Bon on peut pas dire que c'est une franche réussite.
En tous cas très beau travail collectif ;D

http://youtu.be/gh8MXF58ph4
Répondre
#2

mortel l autogyre durafly!!!!!!
pov bete....

Dans la vie il y a deux catégories de gens, il y a ceux qui ont 32 canaux, et il y a les autres....
[Image: hJsgwqo.png]
vortex-scout 150-homemade- EFX racer- Manta - f4u - finwing pinguin - radian pro - pitts - nano qx - jaysquad - dream surfer - arduplane - micro f4u - elebee - scout bee - skywalker X8 - f22 - ballistic 600 AIRGONAY EPIC RACE EDITION -colle chaude

JOIN AirgonaY sur la fesse de bouc

Cliquez ici pour vous abonner à ma chaine YouPorn
Répondre
#3

lire le test ici : http://www.bungymania.com/autogdurafly/index.html
pas glorieux Smile


en tous cas on retiendra la course à la steve austin de l'ami Cooper

A vaincre sans péril, on triomphe quand même !
[Image: jester1.png]
Répondre
#4

c est pas gardiolo qui en a un?

Dans la vie il y a deux catégories de gens, il y a ceux qui ont 32 canaux, et il y a les autres....
[Image: hJsgwqo.png]
vortex-scout 150-homemade- EFX racer- Manta - f4u - finwing pinguin - radian pro - pitts - nano qx - jaysquad - dream surfer - arduplane - micro f4u - elebee - scout bee - skywalker X8 - f22 - ballistic 600 AIRGONAY EPIC RACE EDITION -colle chaude

JOIN AirgonaY sur la fesse de bouc

Cliquez ici pour vous abonner à ma chaine YouPorn
Répondre
#5

j'adorrrrre les commentaires...
'tain qu'on est cons des fois !!!!


;D ;D

[Image: 6436043616299169cache.jpg]
Répondre
#6

perso je tablerais pour expliquer le crash de l'autojouire de Prince Albert sur :


>peut être pas assez de débattement sur la voie aileron
>peut être un mauvais centrage (trop arrière)


car lorsque je lance le petit après la course de "lancement rotor". la vitesse rotor est bonne et il monte tout seul nickel de qq mètres avant de s'incliner sur la droite puis décrocher.

[Image: 6436043616299169cache.jpg]
Répondre
#7

cf bungymania :
[size=10pt]Essai en vol. La version 4610 est équipée d'une batterie NanoTech 3S 1300 mAh 15C (120g), d'un moteur DT800, d'un contrôleur 20A et de l'hélice 10x5x3 du kit. Elle développe près de 208 W. Son POV est de 590g et la vitesse de 51km/h.
Les essais en vol du Auto-G Gyrocopter Durafly débutent en juin 2013. Malgré un ciel très chargé en gros nuages noirs, les conditions de vol sont assez bonnes. La température est de 18°C et le vent de 10km va nous être très précieux.

Taxiage et décollage: D'entrée de jeu, je suis confronté à ce qui va très vite apparaître comme le principal point noir de l’autogire: son introduction dans les airs. Il faut dire que sa roulette arrière est fixe et qu'il en résulte de grosses difficultés de taxiage car la seule gouverne de direction ne parvient pas à diriger l'appareil avec suffisamment de force et de précision. Elle ne peut pas non plus s'opposer à un vent même en léger travers.
Pour taxier l'autogire avec quelques chance de réussite il faut le placer bien en face du vent et espérer qu'il reste en ligne. Mais même dans ces conditions optimales, vous éprouverez de grosses difficultés. En utilisant le manche des ailerons en opposition à droite, j'ai eu toutes les peines du monde à éviter des embardées à gauche. Corriger sa trajectoire demande une certaine habitude. Si vous échouez ou hésitez, il se renverse sur la gauche, vous cassez l'hélice et abîmez les pales. Si vous contrez trop ou trop tard à droite, il part a gauche puis fait une embardée à droite et se retourne quand même. L'AutoG durafly a donc une fâcheuse tendance à prendre très vite du roulis et à frotter les bouts des pales (très fragiles) sur la piste. Ce qui m’est arrivé à plusieurs reprises.


Pour taxier le Autogire avec quelques chance de réussite il faut le placer bien en face du vent et espérer qu'il reste en ligne.Pour décoller depuis une piste avec un maximum de chance de réussite, il faut mettre le moteur à fond et attendre d'obtenir la plus grande vitesse possible avant de tirer la profondeur. C'est l'air relatif qui fait tourner les pales et génère la portance. Si les pales ne tournent pas assez vite au décollage l'autogire se retournera. Mieux vaut disposer d'une belle largeur de piste pour faire face a d'imprévisibles changement de cap (surtout si le vent est changeant).


Pour décoller depuis une piste il faut mettre le moteur à fond et attendre d'obtenir la plus grande vitesse possible avant de tirer la profondeur.Lancé main: Après quelques tentative de décollages et autant de changement d'hélices, je finis pas opter pour le lancé main. Mais la encore ce n'est pas de tout repos. A mon première essai, moteur au maximum, le rotor ne tournait pas assez vite, l’autogire a fait un demi tonneaux suivi d'un crash sur le nez sur les 5 premiers mètres. J'ai encore cassé l'hélice mais, à ma grande surprise, les dommages sur la cellule sont très faibles. Le nez s'est ouvert libérant le support moteur. Il a suffit de tout repositionner soigneusement et de recoller.



A mon premièr essai, moteur au maximum, le rotor ne tournait pas assez vite, l'autogire a fait un demi tonneaux suivi d'un crash sur le nez sur les 5 premièrs mètres.A ma seconde tentative, j'ai attendu une rafale de vent et j'ai couru pour augmenter encore la vitesse de rotation du rotor. On sent dans maître le poignet qu'une force ascendante qui s'amplifie. C'est le bon moment pour lâcher avec une belle pente vers le haut (45°). Le voila parti, enfin il vole! Une fois dans les aires, il semble stable et tous les problèmes de roulis disparaissent. Il est seulement très cabreur mais j'ai largement le temps de trimer la profondeur pour trouver un vol horizontal.


A ma seconde tentative, le voila parti, enfin il vole.Réglages et comportement en vol: Le CG indiqué sur la notice est faux, il faut centrer l'autogire à 20mm devant l'axe du rotor. De gros débattements sont nécessaires partout. Mettez le maximum et ajoutez de l'expo sur le contrôle rotor (ailerons).
Le pilotage de l’autogire s'apparente bien plus a celui d'un avion que d'un hélicoptère. La direction est la gouverne principale, c'est elle qui permet des virages facile. On a l'impression qu'elle fait pivoter l'autogire en déplaçant l'arrière à droite ou a gauche. Mais pour obtenir un bon contrôle et des virages bien dessinés, il faut combiner direction et rotor (ailerons). Cela s'apprend très vite. On peut aussi combiner avec la profondeur (en le cabrant). Dans ce cas vous pouvez faire des virages incroyablement serrés (sur 2m). La réponse des gouvernes est juste correcte, le pilotage manque un peu de précision. J'aurai aimé avoir plus de réactivité. Notons également que le retour au neutre de la gouverne de direction est un peu aléatoire (ce n'est pas très gênant). Malgré un certain manque de précision (à basse vitesse), en vol il se révèle assez amusant a piloter. Il peut faire des boucles magestueuses et de merveilleux 8 horizontaux.
La puissance du moteur est suffisante mais pas exceptionnelle. Le taux de montée est assez bon jusqu’à une certaine altitude (50m) ensuite il peine pour grimper plus haut. [/size][/size]

A vaincre sans péril, on triomphe quand même !
[Image: jester1.png]
Répondre
#8


[quote author=Cooper link=topic=2718.msg36038#msg36038 date=1383569146]
j'adorrrrre les commentaires...
'tain qu'on est cons des fois !!!!


;D ;D
[/quote]Faut dire qu'avec nous, généralement dans ce genre de vidéo les commentaires valent au moins autant que le pilotage ;D
Répondre
#9

[quote author=nocomp link=topic=2718.msg36037#msg36037 date=1383566744]
c est pas gardiolo qui en a un?
[/quote]

Nan ! l'en a pas Gardio Wink Mais j'aime bien !

HK y zont pondu une V2 avec un petit moteur pour lancer le rotor et une roulette directrice pour assurer un peu plus l'axe au décollage....

http://www.hobbyking.com/hobbyking/store...ouse_.html

Avec ça plus besoin de Cooper Steeve Austin pour le catapulter Big Grin

http://www.hobbyking.com/hobbyking/store...ystem.html

Y doivent certainement lire Bungymania eux aussi ;D

HobbyKing Product Video - Durafly Auto-G2
Répondre
#10

C'est parfois ingrat le modélisme...

Tant qu'il est en l'air il est pas cassé
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet / Auteur Réponses Affichages Dernier message
Dernier message par phil74
01-02-2016, 07:58 PM

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)